Horizon ProvenceDécouvrez la Provence
 [fr] [en]

Histoire d'Avignon

Avignon au XIXème siècle

Histoire d'Avignon > Préhistoire > Antiquité > Gallo-romains > Invasions barbares > Haut Moyen-âge > Commune d'Avignon >Le Pape à Avignon > Les Papes d'Avigon > Schisme d'Occident > Légats d'Avignon > Guerres de Religion > Altera Roma > 17ème siècle > Avignon et la France > Napoléon > 19ème siècle > 20ème siècle > 21ème siècle

vue d'Avignon par Isidore Dagnan - 1833 - Musée Calvet

Chef lieu du département du Vaucluse, Avignon au XIXème siècle est en France une ville de province de taille moyenne, elle compte 20 000 habitants en 1801. Son rôle politique est désormais négligeable dans l'histoire de la nation. Avignon est le centre économique d'une région qui prospère grâce au commerce de la soie et de la garance alors en pleine expansion au début du XIXème siècle. Le développement des transports ferroviaires dans la deuxième moitié du XIXème siècle permet le développement des cultures maraîchères dont la région devient une des plus productrice de France.

vue d'Avignon par Isidore Dagnan - 1833 - Musée Calvet

La vieille cité des papes médiévale doit s'adapter aux bouleversements induits par la révolution industrielle. La ville se modernise au détriment de son patrimoine historique. Des bâtiments exceptionnels sont détruits et remplacés par des constructions modernes plus quelconques. Lors de la construction de la voie de chemin de fer, le conseil municipal propose de détruire une partie des remparts. Prosper Mérimée, alors inspecteur des monuments historiques intervient pour s'opposer à ce projet. Pour dégager un centre ville silloné de ruelles tortueuses, on agrandit les places, on élargit les rues, et sur le modèle parisien on perce des boulevards comme la rue de la République (appelée initialement rue Bonaparte) ou la rue Thiers. En 1906, Avignon compte 48 000 habitants.

portrait de Frédéric Mistral par Paul Saïn

À partir de la deuxième moitié du XIXème siècle certains esprits éclairés comme Prosper Mérimée ont conscience des trésors architecturaux de la ville. Avignon est le berceau d'un renouveau culturel de la langue provençale, initié par le mouvement du félibrige, dont les principaux initiateurs Théodore Aubanel, Joseph Roumanille et Frédéric Mistral (prix Nobel de littérature en 1904) ont étudié et se sont rencontrés en Avignon.

portrait de Frédéric Mistral par Paul Saïn

Histoire d'Avignon > Préhistoire > Antiquité > Gallo-romains > Invasions barbares > Haut Moyen-âge > Commune d'Avignon >Le Pape à Avignon > Les Papes d'Avigon > Schisme d'Occident > Légats d'Avignon > Guerres de Religion > Altera Roma > 17ème siècle > Avignon et la France > Napoléon > 19ème siècle > 20ème siècle > 21ème siècle

visite d'Avignon

Horizon Provence 2019

textes et photos
© 

contact

tous droits de reproduction réservés

informations données à titre indicatifs

Découvrez la Provence

Réseaux sociaux

Cet article vous a plu ?

Facebook partager

Actualité du site

Facebook Horizon ProvenceInstagram Horizon Provence