Horizon ProvenceDécouverte de la Provence
AccueilAvignonVilles et villages de ProvenceNoël en Provence
 Villeneuve-les-Avignon [fr] Villeneuve-les-Avignon [en]

Villeneuve-lès-Avignon

Villeneuve-lès-Avignon, la Tour Philippe-le-Bel, le Musée Pierre-de-Luxembourg et la Chartreuse

Villeneuve-lès-Avignon > Tour Philippe le Bel > Le Musée Pierre de Luxembourg > La Chartreuse du Val de Bénédiction

Villeneuve-lès-Avignon

Villeneuve-lès-Avignon se trouve la rive droite du Rhône dans le département du Gard. Villeneuve est proche d'Avignon, comme l'indique son nom - « lès » signifie « proche de » en ancien français. Villeneuve et Avignon ne sont séparées que par les deux bras du Rhône et l'île de la Barthelasse.

Villeneuve les Avignon EgliseVilleneuve les Avignon © Horizon ProvenceVilleneuve les Avignon Provence Ventoux

Le Rhône qui relie Villeneuve et Avignon est une aussi frontière qui les sépare. Aujourd'hui Villeneuve-lès-Avignon et Avignon se trouvent dans deux départements distincts (Gard et Vaucluse), dans deux régions différentes (Provence et Languedoc). Autrefois Avignon la rive gauche du fleuve et la Provence était « Terre d'Empire », sous la lointaine autorité de l'Empereur du Saint Empire Romaine, puis territoire du Saint-Siège jusqu'à la Révolution , alors que le suzerain de Villeneuve était le roi de France.

Loin d'être une ville sous influence, simple extension de sa grande voisine, Villeneuve-lès-Avignon possède une richesse patrimoniale et une personnalité propre qui mérite largement de traverser le Rhône pour les découvrir.

Villeneuve les Avignon © Horizon Provence

Histoire de Villeneuve-lès-Avignon

Surplombant Villeneuve-lès-Avignon, un rempart imposant ceint le sommet du Mont Andaon : c'est le Fort Saint André. La forteresse fut érigée par le roi de France pour protéger l'Abbaye Saint André qui fut à l'origine de la fondation de la ville au 10ème siècle. Le village, appelé alors Saint André, se développe rapidement et prospère, profitant de la richesse générée par le pont Saint Bénezet construit par les Avignonnais. Le roi de France accorde sa protection à Villeneuve, et outre le Fort, il fait construire Tour Philippe-le-Bel qui contrôle l'accès au pont.

Villeneuve les Avignon EgliseVilleneuve les Avignon ProvenceVilleneuve les Avignon © Horizon Provence
Villeneuve les Avignon EgliseVilleneuve les Avignon © Horizon ProvenceVilleneuve les Avignon Provence Ventoux

Le séjour durable du pape et de sa cour à Avignon va profondément modifier l'aspect de Villeneuve. Les Cardinaux, princes de l'église sont à l'étroit dans la ville papale, ils construisent à Villeneuve des palais, les « Livrées cardinalices », on en dénombre quinze à Villeneuve. Au 14ème siècle, Villeneuve est en quelque sorte un lotissement de palais. Ces palais sont abandonnés après le départ du pape, ils sont modifiés, démembrés et intégrés dans les habitations ultérieures. C'est intéressant de repérer encore les traces biens visibles en se promenant dans le vieux Villeneuve.

On trouve encore dans le vieux Villeneuve le charme d'une bourgade provençale, aux ruelles paisibles, aux murs patinés par le temps, où le temps semble s'écouler plus lentement.

La Tour Philippe-le-Bel

LTour Philippe le Bel'altière Tour Philipe-le-Bel se dresse, solidement ancrée sur un rocher près du Rhône. Haute de 39 mètres et elle gardait l'accès au pont Saint Bénézet. Le roi de France Philippe-le-Bel ordonna sa construction à en 1293 avec un ensemble de fortifications aujourd'hui disparues. Le roi voulait marquer l'appartenance de Villeneuve au Royaume de France et surveiller les velléités expansionnistes de la riche et entreprenante Commune d'Avignon..

La Tour Philippe-le-Bel comporte trois étages. Le dernier étage fut ajouté en 1360 face aux incursions pressantes des Grandes Compagnies.

Du sommet de la Tour le panorama est splendide, le Rhône enserre de ses deux bras une Île de la Barthelasse verdoyante. Le puissant Palais des Papes se découpe nettement au dessus des toits et clochers d'Avignon. Plus loin la vue n'est limité que par le Mont Ventoux, les Dentelles de Montmirail, et le massif des Alpilles

Villeneuve les Avignon Panorama

Le Musée Pierre-de-Luxembourg

La visite du musée Pierre de Luxembourg complète idéalement celle de la chartreuse. Les œuvres d'art rescapées de la tourmente révolutionnaire et de la ruine du monastère sont conservées dans cette ancienne livrée cardinalice, transformée au 17ème siècle en hôtel particulier. Ces œuvres donnent une bonne idée de la richesse et de la décoration de la Chartreuse du Val de Bénédiction à l'époque de sa prospérité.

Musée Pierre de LuxembourgMusée Pierre de LuxembourgMusée Pierre de Luxembourg
Musée Pierre de LuxembourgMusée Pierre de LuxembourgMusée Pierre de Luxembourg

Le musée Pierre de Luxembourg abrite un chef d'œuvre du 15ème siècle : « Le Couronnement de la Vierge » par Enguerrand Quarton. C'est un grand retable (il était placé derrière l'autel). On a retrouvé le « bon de commande » qui détaille précisément les éléments du tableau. La Vierge couronnée par le Père et le Fils, et le Saint esprit (sous la forme d'une colombe ) sont les personnages centraux , entourés par les anges et les dignitaires de l'Eglise. Plus bas, le Royaume terrestre avec les villes de Rome et Jérusalem. Enfin dessous les enfers fourmillent de détails fascinants.

La Chartreuse du Val de Bénédiction à Villeneuve-lès-Avignon

Villeneuve-lès-Avignon abrite la plus grande Charteuse de France (au superficie au moins). Fondée par le pape d'Avignon Innocent VI en 1356, la Chartreuse du Val de Bénédiction se développe et s'agrandit au fil du temps, elle atteint l'apogée de sa prospérité aux 17ème et 18ème siècles. Largement plus d'une centaine de personnes habitaient alors dans le monastère, incluant moines et personnel domestiques. La Chartreuse recelait de nombreuses richesses en œuvres d'art, mobilier et une bibliothèque de livres rares. La plupart de ces trésors furent dispersés, perdus ou détruits pendant la Révolution. Quelques-uns furent sauvés et se trouvent dans le musée Pierre de Luxembourg. Les bâtiments furent démembrés et revendus, et vite détériorés.

Chartreuse EgliseVilleneuve les Avignon EgliseVilleneuve les Avignon Eglise
Chartreuse cloitreChartreuseVilleneuve les Avignon fresquesChartreuse cloitre

Beaucoup d'effort ont été fait pour la restauration du monastère et ils en valaient la peine. Un magnifique portail de style baroque et une allée de mûriers mène à l'entrée du monument. La Chartreuse s'organise autour de trois cloîtres. La nef de l'église s'est écroulée, elle s'ouvre vers le Fort Saint André. Le mausolée du pape Innocent VI est miraculeusement rescapé des vicissitudes de l'histoire. Dans la chapelle sont aussi parvenues jusqu'à nous des fresques de Matteo Giovanetti qui aussi décoré le Palais des Papes. Au centre du cloître Saint-Jean une jolie rotonde abrite un bassin aujourd'hui hors d'usage.

La Chartreuse héberge aujourd'hui le Centre National des Ecritures du Spectacle qui accueille des artistes, des compagnies et promeut les arts du spectacle contemporain. C'est un lieu de spectacle du Festival d'Avignon pendant le mois du juillet.

Hébergement à Villeneuve-lès-Avignon

Sélection de chambres d'hôtes près de Villeneuve-lès-Avignon

Au Bon PénéquetAu Bon Pénéquet
Une chambre d'hôtes et un gîte, avec piscine, situés à Pujaut, à 3 km du centre de Villeneuve-les-Avignon

Monuments et activités :

Site officiel de Villeneuve-lès-Avignon : villeneuvelesavignon.fr

Venir à Villeneuve-lès-Avignon

Coordonnées GPS N 43°58'02'' - E 4°47'48''

Situation : altitude 20 mètres, 12 600 habitants, 2 km des Angles, 3 km d'Avignon, 12 km de Tavel, 15 km de Aramon, 24 km du Pont du Gard, 37km de Uzès, 43 km de Nîmes

Villeneuve les Avignon © Horizon Provence
texte et photos ©
villes et villages de Provence

© VF - Horizon Provence 2019 - contact - tous droits de reproduction réservés - all rights reserved
informations données à titre indicatifs - Information is given only as an indication