Horizon ProvenceDécouverte de la Provence
AccueilAvignonVilles et villages de ProvenceNoël en Provence
Isle sur la SorgueIsle sur la Sorgue

L'ISLE sur la SORGUE

L'Isle sur la Sorgue, "Venise du Comtat"

L'Isle sur la Sorgue > le marché flottant > foires à la brocante & antiquités

Le charme de l'Isle-sur-la-Sorgue, ravissante petite ville du Vaucluse, ne laisse aucun de ses visiteurs insensibles. La Sorgue, rivière jaillissant au pied de la falaise de Fontaine de Vaucluse sillonne la cité de ses multiples bras et canaux, ce qui lui vaut le surnom de "Venise du Comtat".

Le coeur de la ville bat dans les ruelles étroites et ombragée, les façades de ses vénérables hôtels particuliers se mirent dans les eaux vertes de la Sorgue dans lesquelles s'activent lentement les roues à aubes moussues rappellent temps d'une industrie révolue. Au centre de la vieille ville, la belle collégiale Notre-Dame des Anges est l'église baroque la plus riche et la plus décorée du Vaucluse. Les antiquaires l'ont élu pour capitale, l'Isle-sur-la-Sorgue est le paradis des chineurs et de la brocante, elle revendique la troisième place européenne de la brocante et des antiquités. .

Isle sur la Sorgue « Venise du Comtat » Roue à aube à l'Isle sur la Sorgue Isle sur la Sorgue  « Venise du Comtat » Isle sur la Sorgue

Histoire de l'Isle sur la Sorgue

L'eau marque l'histoire l'aspect de la cité vauclusienne dès son origine, le nom de « Insula » apparaît pendant le Haut Moyen-Age, c'est alors un hameau de pécheurs exploitant les ressources des eaux claires et poissonneuses de la rivière. Le drainage des sols humides au Moyen-Age met en valeur les riches terres alluviales des alentours : la ville s'agrandit et se fortifie en s'entourant de remparts suffisamment puissants pour dissuader et repousser les bandes de routier qui parcourent la région pendant la Guerre de Cent-Ans, et les troupes du terrible Baron des Adrets pendant les Guerres de Religion. Les remparts ont été démoli pendant la Révolution.

En 1237 le Comte de Toulouse accorde aux habitants d' « Insula » des privilèges de la pèche sur la Sorgue. La ville était de fait quasiment autonome, elle adopte un régime consulaire, comme la Commune d'Avignon qu'elle conserva jusqu'à la Révolution. Pendant la Révolution les Islois modérés et conservateurs prirent parti pour les Girondins et les Fédéralistes contre les révolutionnaires parisiens. L'Isle sur la Sorgue fut prise d'assaut par des troupes de Jacobins, pillée et incendiée, et placée sous état de siège jusqu'en 1801. La ville prend le nom de l'Isle-sur-la-Sorgue en 1890.

Roue à aube à l'Isle sur la Sorgue Roue à aube à l'Isle sur la Sorgue l'Isle sur la Sorgue Marché de l'Isle sur la Sorgue

Les Roues à aube à l'Isle sur la Sorgue

L'énergie hydraulique est exploitée dès le Moyen-âge, les moulins sont installés sur les bras de la Sorgue. La Révolution industrielle au 19ème siècle vit les roues à aube et les usines se multiplier pour des filatures de soie, des teintureries, papeteries, moulins à grain et à huile. La rivière fournissait l'énergie pour actionner jusqu'à 70 roue au XIXème siècle. L'activité de le petite cité industrieuse a périclité au XXème siècle mais le souvenir de cette époque est entretenu par les l'islois et reste vivace, il reste 14 roues à aube. Elles ont aujourd'hui une simple fonction, mais est c'est un spectacle prenant : les lourdes pales moussues gorgées de l'eau claire de la Sorgue, se meuvent lentement, et en montant ruissellent en scintillant sous le soleil.

l'Isle sur la Sorgue Collégiale Notre-Dame des Anges à l'Isle sur la Sorgue Collégiale Notre-Dame des Anges à l'Isle sur la Sorgue Brocante à l'Isle sur la Sorgue

L'industrie a laissé place au tourisme et à la brocante. L'Isle sur la Sorgue a aujourd'hui deux visages : la douceur de la ville incite à la flânerie, à se laisser bercer par le murmure de la Sorgue ou la contemplation des roues à aubes , assis à la terrasse d'un café. Mais c'est aussi le bain de foule et l'animation trépidante de son très réputé marché du dimanche matin, l'un des plus importants de France. A Pâques et à l'Assomption, les foires à la brocantes qui attirent des amateurs du monde entier. L'Isle-sur-la-Sorgue revendique aujourd'hui la troisième place européenne du commerce des antiquités.

René Char, poète et résistant

René Char, poète et résistant, est une personnalité remarquable intimement liée à l'Isle-sur-la-Sorgue. Il y naquit le 14 juin 1907. Son père en fut le maire mais décéda tôt en 1918. René Char est une force de la nature, il mesure 1,92 m, et pratique le rugby. Il publie ses premiers poèmes en 1928, il est remarqué par Paul Eluard qui vient le rencontrer à l'Isle-sur-la-Sorgue. René Char monte à Paris en 1929, il se lie aux surréalistes pendant quatre ans. Il se marie et revient s'installer dans sa ville natale en 1936.

René Char

Pendant l'Occupation, René Char entre très tôt dans la Résistance et sous le nom du « Capitaine Alexandre », il a la responsabilité de la Section parachutage de la zone Durance, depuis sa maison à Céreste (Alpes-de-Hautes-Provence). Son recueil de poèmes « Les Feuillets d'Hypnos » retrace cette période « école de douleur et d'espérance ».

Après la guerre, il participe à la fondation du premier Festival d'Avignon en 1947 en organisant avec Christian Zervos une exposition d'Art moderne dans la grande chapelle du Palais des papes et invantant Jean Vilar à présenter trois créations dans la Cour d'Honneur du Palais des Papes. Il se lie d'une amitié sincère avec Albert Camus qui le considère alors comme « notre plus grand poète vivant ». René Char est un rebelle dans l 'âme, poète et homme d'action, un solitaire épris de liberté sans compromission qui porte dans son œuvre d'après-guerre un regard pessimiste sur l'évolution du monde.

« Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque : À te regarder, ils s'habitueront » Les matinaux (1950)

Il s'éteint à Paris en 1988. Ses œuvres complètes sont éditées dans la Pléiade, il compte parmi plus grands poètes du 20ème siècle.

Hébergement aux alentours de l'Isle sur la Sorgue

Au Fil de l'eau Au Fil de l'eau

Belle maison de vacances au bord de la Sorgue à louer pour un séjour à l'Isle sur la Sorgue.

Chambres d'hôtes Isle sur SorgueLa Médiévale

chambres d'hôtes de charme et Gîtes à Velleron près de l'Isle-sur-la-Sorgue.

A voir également , une sélection de chambres d'hôtes près de l'Isle sur la Sorgue sur le portail chambres-dhotes-provence.net

Site internet de l'Office de tourisme : site web www.oti-delasorgue.fr

Monuments et événements

Venir à Isle sur la Sorgue

Coordonnées GPS N 43°45'05'' - E 5°03'02''

Localisation : L'Isle sur la Sorgue se trouve à 6 km du Thor, 7 km de Velleron, 8 km de Fontaine de Vaucluse, 12 km de Pernes les Fontaines, 27 km de Avignon

Isle sur la Sorgue
texte et photos ©

L'Isle sur la Sorgue > le marché flottant > foires à la brocante & antiquités

villes et villages de Provence

© VF - Horizon Provence 2018 - contact - tous droits de reproduction réservés - all rights reserved
informations données à titre indicatifs - Information is given only as an indication