Horizon ProvenceDécouverte de la Provence
AccueilAvignonVilles et villages de ProvenceNoël en ProvenceHébergements à AvignonHébergements en Provence •   Facebook Horizon Provence

Les papes en Avignon

 

Benoît XIII - antipape d'Avignon de 1394 à 1409


papes en Avignoneux jours seulement furent nécessaires aux cardinaux pour élire l'aragonais Pedro de Luna le 28 septembre 1394. Il choisit le nom de Benoît XIII. Le désir de tous était de mettre fin au Schisme absurde et honteux qui divisait les catholiques, et Pedro de Luna s'y était engagé. Mais Benoît XIII une fois élu refusa de se laisser dicter sa conduite par les cardinaux et le roi de France. Déçus par son intransigeance, l'Eglise de France se retire de son obédience, et 18 cardinaux (sur 23) le quittent. Isolé, Benoît XIII perd le soutien des Avignonais qui, pour le faire plier, font assiéger le Palais des Papes par une bande de mercenaires. La confusion profite aux bandes armées qui dévastent les campagnes environnantes. Opiniâtre Benoît XIII tient bon pendant sept mois, avant qu'un accord enterine la cessation des hostilités et l'assignation à résidence du pape dans son palais.

Benoit 13 pape en Avignon
portrait de l'antipape d'Avignon Clément VII - par Henri Ségur - Palais des papes Avignon
papes en Avignonntre un Benoît XIII têtu mais digne et son rival Boniface IX accusé de népotisme et simonie, l'opinion versatile se retourne petit à petit. Lorsque Benoît XIII s'enfuit de son palais le 11 mars 1403, il retrouve son prestige, le soutien de la France et le retour penaud de ses cardinaux. Boniface IX meurt en octobre 1404, mais l'opportunité d'une réconciliation rapide est perdu lorsque ses cardinaux lui élisent un successeur, Innocent VII. Ce dernier meurt en 1406, remplacé par Grégoire XII, dont l'indécision contrarie la conclusion d'un accord, malgré la bonne volonté de Benoît XIII.

papes en Avignones cardinaux de Grégoire et Benoît, désirant trouver enfin une solution, réunissent un concile en 1409 à Pise. Le concile décide la déposition des deux papes, et élit un nouveau pape, Alexandre V, soutenu par la France et les avignonnais. En Avignon cependant le palais des papes est tenu par Rodrigo de Luna, neveu de Benoît XIII, qui y subit un siège de 17 mois.

papes en Avignonien entendu, ni Benoît XIII, ni Grégoire XII ne se soumirent, si bien que la confusion ne fit que s'accroitre. Alexandre V meurt dix mois seulement après son intronisation. Il est remplacé par Jean XXIII.

papes en Avignon'empereur Sigismond prit fermement les choses en main. il convoque un concile qui dépose Jean XXIII, il négocie le retrait de Grégoire XII, fait le procès du têtu Benoît XIII. Le nouveau pape Martin V, élu en 1417 met fin au Schisme. Benoît XIII, isolé en Aragon, meurt en 1424, à l'âge de 95 ans, convaincu d'être le seul pape légitime. Il fut le dernier pape d'Avignon.

portrait de l'empereur Sigismond de Luxembourg - par Albrecht Dürer

<< Clément VII antipape d'Avignon les papes en Avignon la papauté en Avignon >>


© VF - Horizon Provence 2014 - contact - tous droits de reproduction réservés - all rights reserved
informations données à titre indicatifs - Information is given only as an indication