Horizon ProvenceDécouverte de la Provence
AccueilAvignonVilles et villages de ProvenceNoël en ProvenceHébergements à AvignonHébergements en Provence •   Facebook Horizon Provence

Le Festival d'Avignon

le Festival d'Avignon 1967 - 21ème Festival d'Avignon

le Festival d'Avignon >  Festival de Jean Vilar >  Festival d'Avignon contemporain >  Festival Off > 1947 > 1948 > 1949 > 1950 > 1951 > 1952 > 1953 > 1954 > 1955 > 1956 > 1957 > 1958 > 1959 > 1960 > 1961 > 1962 > 1963 > 1964 > 1965 > 1966 > 1967 > 1968 > 1969 > 1970 > 1971 > 1972 > 1973 > 1974 > 1975 > 1976 > 1977 > 1978 > 1979 > 1980 > 1981 > 1982 > 1983 > 1984 > 1985 > 1986 > 1987 > 1988 > 1989 > 1990 > 1991 > 1992 > 1993 > 1994 > 1995 > 1996 > 1997 > 1998 > 1999 > 2000 > 2001 > 2002 > 2003 > 2004 > 2005 > 2006 > 2007 > 2008 > 2009 > 2010 > 2011 > 2012 > Edmond Volponi

Festival d'Avignon 1967

Vilar poursuit l'ouverture : du cinéma dans la Cour d'Honneur, de la musique contemporaine au Verger, des auteurs d'aujourd'hui au Cloître des Carmes, Planchon et Béjart sont de retour.

Jean Vilar veut être en phase avec son temps. Avignon doit être un lieu de création, un lieu d'expression, un laboratoire du théâtre vivant. Le succès n'a cessé de croître. Pendant quatre semaines, avec plus de cent mille spectateurs cet été là, la ville est comme absorbée, prise par un bouillonnement culturel frénétique et quelque peu désordonné.

Pendant le Festival, André Benedetto, un jeune auteur avignonais donne des representations de sa pièce Napalm, en dehors de la sélection officielle. Cette pièce est considérée comme la première du Festival "Off".

Dans la Cour d'Honneur cette année là :

texte et photos ©
Festival d'Avignon

© VF - Horizon Provence 2017 - contact - tous droits de reproduction réservés - all rights reserved
informations données à titre indicatifs - Information is given only as an indication